Le parcours de l’hypersensible

J’ai choisi de consacrer un onglet entier à l’hypersensibilité car pour moi il y a tellement à dire. Tout d’abord je préfère parler de sensibilité élevée plutôt que d’hypersensibilité. En général le mot « hyper » est un peu connoté péjorativement : hypertension, hyperglycémie alors que l’hypersensibilité n’est pas un défaut ou un problème.

En tant que personne hautement sensible, je me suis souvent sentie en décalage avec les autres, incomprise, voir très souvent bizarre, étrange. Le regard que les autres portaient sur moi ne m’aidait pas à me sentir « plus normale ». J’ai souvent entendu « t’es trop sensible », « tu prends trop les choses à cœur », « tu ne peux pas réagir comme ça »…. Peut être que ces phrases vous parlent, vous évoquent quelques souvenirs. Au-delà de ces paroles, c’était un sentiment interne s’apparentant à un mal être global. La sensation de ne pas être comprise, d’être différente, voir même d’avoir un problème psychologique sévère (si si). Je ne parvenais pas toujours  à identifier ce qui se jouait en moi, mais j’étais ébranlée et régulièrement en souffrance sans trop savoir pourquoi d’ailleurs.

hypersensibilité, hypersensible, sensibilité élevée, ultrasensibilité

Et puis un jour j’ai eu des doutes après avoir lu un livre de Saverio Tomasella (docteur en psychologie, psychanalyste et écrivain ayant de nombreux livres sur l’hypersensibilité à son actif). Etais-je juste hypersensible ? Alors j’ai pris la décision de me renseigner, d’aller interroger des personnes compétentes sur le sujet et effectivement bonne nouvelle j’étais « normale », j’étais « juste hypersensible ». Comme 20 à 30 % de la population, ouf 😊, et depuis nous avons même notre journée nationale dédiée à l’hypersensibilité le 13 Janvier.

J’avais des capacités de perceptions différentes qui rendaient beaucoup de choses plus intenses pour moi. Je vivais, ressentais les choses d’une manière plus forte, plus riche aussi je crois, sans compter mon empathie très développée. J’avais besoin de vivre des relations profondes et authentiques avec mon entourage, tout en ayant besoin de calme, repos, et de solitude pour retrouver mon équilibre.

hypersensibilité, hypersensible, sensibilité élevée, ultrasensibilité

Depuis je n’ai cessé de me renseigner, d’apprendre à travers des lectures, des formations tout ce qui pouvait améliorer mon approche de l’hypersensibilité.

Pourquoi je vous raconte tout ça ? Pour vous dire qu’il me semble important lorsque nous avons une sensibilité élevée  d’apprendre à se connaître, à se comprendre. Que cela soit dans l’approche de nos émotions, ou dans la compréhension de nos besoins, et de notre fonctionnement. Dans le but de trouver notre équilibre, dans l’optique de faire une force cette belle capacité innée qu’est la sensibilité élevée afin de la vivre au mieux.

Pour cela, parfois il nous est nécessaire d’avoir recours à un appui extérieur prenant en compte qui nous sommes dans notre globalité.

Si vous estimez avoir besoin de mieux comprendre, appréhender, incarner  et vivre pleinement votre sensibilité élevée alors j’aurai à cœur de vous accompagner sur ce chemin.

hypersensibilité, hypersensible, sensibilité élevée, ultrasensibilité

A travers un accompagnement construit sur mesure alliant à la fois théorie et outils pratiques du domaine de la sophrologie ou du coaching.

Je vous propose soit :

  • Des ateliers dédiés à l’hypersensibilité en groupe de 5:

☘️ Samedi 23 avril de 8h30 à 12h00 : Les caractéristiques de l’hypersensibilité

☘️ Samedi 21 mai de 8h30 à 12h00 : L’hypersensibilité dans les relations

☘️ Samedi 18 juin de 8h30 à 12h00 : L’hypersensibilité dans les activités et au travail

☘️ Samedi 9 juillet de 8h30 à 12h00 : Comment prendre soin de soi en tant que hypersensible

  • Un accompagnement individuel avec des RDV mensuels

Si vous souhaitez plus de renseignements n’hésitez pas à prendre contact avec moi.

Mentions légales